La Prairie d'Arcueil

Ville ou quartier: 

Jusqu'au début du 20e siècle, on appelle Prairies les terrains inondables et marécageux situés au fond de la vallée de la Bièvre, entre le bras vif, le "Canal Henri VI" aménagé à partir de 1601, et le bras mort de la rivière (Lire à ce sujet La Bièvre / Rivière vive, rivières mortes). On trouve notamment des Prairies à Cachan et à Arcueil.

La Prairie d'Arcueil désigne la bande comprise entre la rue F.V. Raspail et la rue de la division Leclerc. Elle s'étend au nord jusqu'à l'actuel parc du Côteau, à la limite de Gentilly.

Le moulin de la Roche, peut-être construit au 12e siècle, et détruit en 1959 (photo en haut de page), se trouvait dans ce parc, sous l'actuel stade. Il a été occupé à partir de 1844 par l'usine Sainte-Marie Dupré qui produsait des capsules de métal.  La « fausse rivière », sous l'avenue F.V.Raspail, est comblée vers 1878 et la Prairie est remblayée.

Les bâtiments de meulière de l’abattoir municipal, entre l'avenue F.V. Raspail et l'avenue de la division Leclerc y sont construits en 1910.

Ajouter un commentaire